L’amour, le couple & le sexe

L’amour, le couple & le sexe

Comment réconcilier les femmes et les hommes, divisés par une "guerre" des sexes dont le couple, la famille et les enfants sont les premières victimes ?

D'un côté le féminisme dans son combat souvent rejette le masculin, avec une forme de misandrie qui n'a rien à envier au machisme.

Et de l’autre, des Hommes qui aujourd’hui ne savent plus vraiment quelle est leur place et ce qu’est la masculinité, quant au pire ils ne confondent pas la virilité avec la misogynie...

Comment réconcilier les sexes, et lutter contre l’aveuglement des hommes devant les frustrations légitimes des femmes, face à une domination bien illégitime, qui engendre une réaction souvent violente et inadaptée ?

Car le problème n’est pas détruire le patriarcat, pour instaurer une domination matriarcale.
Mais de résoudre le problème de la domination tout court :

L'amour ne s'accompagne pas forcément de souffrance.
Pour peu que la relation soit sous le signe du respect de soi et de l’autre.
Pour peu le respect ne soit pas le respect de son égo et des plaisirs immédiats.
Pour peu que cette réflexion dépasse le cadre du le couple.
Pour peu qu'il y est une réflexion sur la domination et sur le pouvoir.
Pour peu que soit abordée la domination économique d'une petite partie de l'humanité sur la grande majorité.

Là seulement, les relations humaines seront  apaisées et la société deviendra vraiment équitable.
La parité homme-femme n'est pour l'heure qu'un cache-sexe à la véritable domination.
Un leurre, pour ne pas penser la véritable domination sur les hommes, les femmes et la nature qui engendre la destruction de la planète, par et pour le profit de quelques-uns...

Ces quelques-uns, qui répandent sur la planète toutes sortes de substances toxiques, comme par exemple les perturbateurs endocriniens responsables de l’infertilité d’une part alarmante de l’humanité.

Ces quelques-uns qui au lieu de parler des causes des divorces, de la pauvreté, de la disparition des espèces, du dérèglement climatique, etc. proposent comme solutions l’insémination artificielle, la GPA-PMA et bientôt l’utérus artificiel, la géo-ingénierie, l’artificialisation de monde…

Voir l’article : Le transhumanisme ou la guerre a l’humanité

Le couple, Suzanne Lilar

LE COUPLE

Un des plus beaux textes sur l'amour, "Légitime ou non, le couple c'est avant tout la durée."
Auteur : Suzanne Lilar © Éditions Bernard Grasset, 1963.

LE COUPLE

L'AMOUR

LE SEXE

Encens Naturel des Alpes

Un encens 100% naturel,
récolté à la main dans les Alpes Françaises

2 Comments

  1. louise4 octobre 2019

    Le féminisme des années 60 vous voulez parler nan car actuellement la plupart des féministe parle avec le regard des années 60 dans une société relativement ouvert et tolérante. Et si l’intolérance provenait plutôt de vous ? Non le sexe féminin n’est pas tabou et est représenté comme l’est le sexe masculin (en tout cas dans mes anciens bouquins c’était le cas), non les femmes ne sont pas représenter par vous, non le féminisme ne tend pas vers l’égalité mais vers des avantages à nous les femmes (la PMA pour les femmes seule le re prouve => Nouvelle inégalité pour les hommes ), Non le féminisme n’est pas tolérant et prive totalement les hommes du droit de parole (cf : Red pile fait par une féministe, autres sources d’informations, les nombreux insultes sur les féministes contre les hommes, ….). Je t’invite à sortir de ta bulle. La vie c’est des haut et des bas, homme comme femme.

    Tu es probablement enfermé dans ton “petit groupe” de féministe avec une pensé très orienté et manipulé.

    Répondre
    1. Jean Sens6 octobre 2019

      En tant qu’homme, et surtout en tant qu’homme ayant subi des violences conjugales de la part d’une femme, je suis sincèrement touché d’être défini comme féministe !
      Mais votre discours où vous parlez avec haine de l’amour est un peu confus, et ne fait pas évoluer mon point de vue :
      Il faut dire que ce sujet énerve, génère des conflits et beaucoup d’incompréhension de la part des victimes sans recule du mode pensée ambiant, dont font partie les féministes extrémistes, tant il est traité par les médias de façon biaisée : Pour bien régner, il faut diviser…
      « Comment réconcilier les femmes et les hommes, divisés par une “guerre” des sexes dont le couple, la famille et les enfants sont les premières victimes ?
      D’un côté le féminisme dans son combat souvent rejette le masculin, avec une forme de misandrie qui n’a rien à envier au machisme.
      Et de l’autre, des Hommes qui aujourd’hui ne savent plus vraiment quelle est leur place et ce qu’est la masculinité, quant au pire ils ne confondent pas la virilité avec la misogynie…
      Comment réconcilier les sexes, et lutter contre l’aveuglement des hommes devant les frustrations légitimes des femmes, face à une domination bien illégitime, qui engendre une réaction souvent violente et inadaptée ?
      Car le problème n’est pas détruire le patriarcat, pour instaurer une domination matriarcale.
      Mais de résoudre le problème de la domination tout court :
      L’amour ne s’accompagne pas forcément de souffrance.
      Pour peu que la relation soit sous le signe du respect de soi et de l’autre.
      Pour peu le respect ne soit pas le respect de son égo et des plaisirs immédiats.
      Pour peu que cette réflexion dépasse le cadre du le couple.
      Pour peu qu’il y est une réflexion sur la domination et sur le pouvoir.
      Pour peu que soit abordée la domination économique d’une petite partie de l’humanité sur la grande majorité.
      Là seulement, les relations humaines seront apaisées et la société deviendra vraiment équitable.
      La parité homme-femme n’est pour l’heure qu’un cache-sexe à la véritable domination.
      Un leurre, pour ne pas penser la véritable domination sur les hommes, les femmes et la nature qui engendre la destruction de la planète, par et pour le profit de quelques-uns…
      Ces quelques-uns, qui répandent sur la planète toutes sortes de substances toxiques, comme par exemple les perturbateurs endocriniens responsables de l’infertilité d’une part alarmante de l’humanité.
      Ces quelques-uns qui au lieu de parler des causes des divorces, de la pauvreté, de la disparition des espèces, du dérèglement climatique, etc. proposent comme solutions l’insémination artificielle, la GPA-PMA et bientôt l’utérus artificiel, la géo-ingénierie, l’artificialisation de monde…

      Voir : https://encens.boutique/le-transhumanisme-ou-la-guerre-a-lhumanite/

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top
fr Français
X